Un accident nucléaire majeur au Japon dans la plus grande centrale du monde

Nouvel accident nucléaire majeur au Japon, dans la centrale de Kashiwazaki-Kariwa (la centrale la plus puissante au monde) à la suite d’un séisme, lundi 16 juillet 2007.
Pas moins de cinquante dysfonctionnements ont été identifiés : fûts radioactifs ouverts, fuites radioactives dans l’atmosphère et dans l’eau (1.200 litres d’eau radioactive s’étaient déversés en mer à partir de la centrale selon la TEPCO), incendies etc.
La société Tokyo Electric Power Co coupable de nombreux camouflage d’incidents est plus que jamais montrée du doigt, notamment par le gouvernement.

Il semble de plus en plus évident qu’une centrale nucléaire est incapable de résister à un tremblement de terre important.
Rappelons que les centrales japonaises ont été construites en collaboration avec le français Areva, également constructeur des centrales françaises.

En France:
Le resau sortir du nucléaire précise que les
centrales d’ EDF ne sont pas adaptées au risque sismique français
, ce qui représente un grave danger pour la sûreté de ces installations.

EDF refuse en effet de réaliser des travaux pour mettre ses centrales aux normes (2 milliards d’euros de travaux nécessaires).
Cf- http://www.sortirdunucleaire.org/

En Allemagne:
Enfin précisons que les Allemands semblent désormais déterminés à fermer rapidement leurs vieilles centrales nucléaires. « Nous devons nous éloigner de ces menaces, de ces vieux réacteurs » a dit
le ministre social-démocrate, en réaction notamment aux récents accidents nucleaires Allemands.
Cf- Un accident nucléaire majeur en Allemagne

 

 

Pour en savoir plus:

Le Japon s’alarme d’une nouvelle fuite radioactive (Liberation)

Le Japon s’inquiète de nouvelles fuites
radioactives
(Le Figaro)

Le Nucléaire n’est pas en forme! (Le Gandhi Vert)

Kashiwazaki-Kariwa.jpg

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *