L’EPR a la tete sous l’eau !

Rien ne va plus pour l’EPR, puisque les organismes de contrôles de trois pays (UK, France et Finlande) se mettent à douter de sa fiabilité en cas de panne… En résumé cela veut dire que les EPR sont extrêmement dangereux de par leur conception. Et c’est d’autant plus inquiétant que ces organismes de contrôles ne sont vraiment pas réputés pour être des antinucléaires, s’ils s’alarment c’est qu’il y a réellement un risque avec ce type de réacteur nucléaire.

On en parle en une de Liberation, Le Monde et le Figaro : un grand chelem pour l’EPR !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *