Gandhi Vert

Argile, Nucléaire et Verts de Terres

Découverte de 770 tonnes de déchets radioactifs, Tricastin

Par • 5 Juil, 2008 • Catégorie: Histoire

La CRIIRAD, vient de faire une trouvaille qui pourrait se révéler être un scandale sanitaire de grande ampleur.

Selon la CRIIRAD qui a effectué de nombreux tests autour du site et des recherches documentaires, 770 tonnes de déchets radioactifs auraient été enfouis illégalement de 1969 à 1976 en pleine terre, contaminant notamment la nappe phréatique.

Le site nucléaire du Tricastin englobe 8 Installations nucléaires de Base (INB), plusieurs Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) ainsi que l’Installation nucléaire de Base secrète (INB-S) du CEA-Cogéma.

Selon la CRIIRAD :

« Les recherches documentaires que nous avons effectuées conduisent à considérer que le rayonnement détectable sur le chemin des agriculteurs pourrait provenir du tumulus lui-même. En effet, il ne s’agit pas d’une simple butte de terre, mais d’un amoncellement de déchets radioactifs et chimiques directement enfouis dans le sol ! »

(…)

« Les interventions doivent être conduites dans les meilleurs délais. En effet, plus le temps passe, plus le nombre de fûts corrodés et éventrés augmente, plus augmentent les risques de pollution du sol et des eaux souterraines, le nombre de personnes exposées aux rayonnements émis par le tumulus et les risques de contamination par inhalation. Il ne faut pas compter sur la diminution de la radioactivité avec le temps : l’uranium 238 a une période physique de 4,5 milliards d’années et l’uranium 235 de 700 millions d’années ! »

(…)

« Le statut d’INB secrète est là pour préserver des informations à caractère militaire pas pour servir de couverture à des pratiques choquantes ou pour permettre à AREVA et au CEA de faire des économies sur la gestion de leurs déchets. »

Pour en savoir plus, le site de la CRIIRAD.

http://www.criirad.org/

Marqué comme: , , , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire