EDF espionne Sortir du nucléaire

Apres Greenpeace, c’est au tour de Sortir du nucléaire…

« Selon le Canard enchaîné daté du mercredi 8 avril, EDF aurait eu recours à une entreprise suisse, Securewyse, pour surveiller « le très remuant » porte-parole de l’association, Stéphane Lhomme, pendant plusieurs mois. »

Lire la suite sur Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *