Gandhi Vert

Argile, Nucléaire et Verts de Terres

Téléphone portable, les recommandations

Par • 15 Juin, 2008 • Catégorie: Pratique

iphone kill

Il est évident que les ondes produites par nos téléphones portables sont nuisibles (risque accrus de cancers chez les gros utilisateurs selon certaines études). En attendant de réellement connaître l’ampleur du phénomène, vingt docteurs internationaux (cancérologues pour la plupart) lancent un appel et nous proposent quelques règles de bonne conduite pour éviter au maximum les risques.

Je ne connaissais pas l’existence du “Air Tube Headsets” qui évite l’effet d’antenne présente avec le kit piéton.

Voici la liste de leurs recommandations :

▪ 1. N’autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d’urgence. En effet, les organes en développement (du foetus ou de l’enfant) sont les plus sensibles à l’influence possible de l’exposition aux champs électromagnétiques.

▪ 2. Lors de vos communications, essayez autant que possible de maintenir le téléphone à plus d’1 m du corps (l’amplitude du champ baisse de quatre fois à 10 cm, et elle est cinquante fois inférieure à 1 m de distance – voir figure 2). Dès que possible, utilisez le mode « haut-parleur », ou un kit mains libres équipé d’un tube à air dans ses derniers 20 cm qui semblent moins conduire les ondes électromagnétiques qu’un kit mains libres filaire traditionnel.

▪ 3. Restez à plus d’un mètre de distance d’une personne en communication, et évitez d’utiliser votre téléphone portable dans des lieux publics comme le métro, le train ou le bus où vous exposez passivement vos voisins proches au champ électromagnétique de votre appareil.

▪ 4. Evitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille. Ne pas le laisser à proximité de votre corps la nuit (sous l’oreiller ou sur la table de nuit) et particulièrement dans le cas des femmes enceintes – ou alors le mettre en mode « avion » ou « hors ligne/off line » qui a l’effet de couper les émissions électromagnétiques.

▪ 5. Si vous devez le porter sur vous, assurez-vous que la face « clavier » soit dirigée vers votre corps et la face « antenne » (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.

▪ 6. N’utilisez votre téléphone portable que pour établir le contact ou pour des conversations de quelques minutes seulement (les effets biologiques sont directement liés à la durée d’exposition). Il est préférable de rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire (et non d’un téléphone sans fil qui utilise une technologie à micro-ondes apparentée à celle des portables).

▪ 7. Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulièrement, et avant de mettre le téléphone portable contre l’oreille, attendez que votre correspondant ait décroché (baisse de la puissance du champ électromagnétique émis).

▪ 8. Evitez d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train (augmentation maximale et automatique de la puissance lors des tentatives de raccordement à une nouvelle antenne relais ou à une antenne distante)

▪ 9. Communiquez par SMS plutôt que par téléphone (limite la durée d’exposition et la proximité du corps).

▪ 10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible par rapport à vos besoins (le « Débit d’Absorption Spécifique » mesure la puissance absorbée par le corps).

Par ailleurs, tous les portables n’émettent pas à la même intensité. Le site www.guerir.fr, propose une liste des DAS des principaux portables. Pour information et par exemple, l’iPhone d’Apple a une valeur DAS de 0,974 W/kg.

Source :

http://www.guerir.fr

http://www.lejdd.fr

Marqué comme: , , , , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Une Réponse »

  1. Et voilà ce qu’on apprenait ce week-end …

    « Deux adolescents de 12 et 13 ans ont été admis dans un centre spécialisé en Espagne pour une « addiction au téléphone portable ». « Ils sont arrivés pour leur addiction à +messenger+ (système d’envoi de messages rapides sur Internet, ndlr) mais nous avons vu qu’ils avaient aussi une addiction au téléphone portable », a déclaré Maité Utgès, directrice d’un centre de pédopsychiatrie à Lleida (nord-est de l’Espagne), dans une dépêche AFP.
    Le centre de Lleida a la particularité de soigner au total 20 enfants et adolescents pour leur addiction à Internet; et l’agence anti-drogue espagnole estime qu’environ 10% des adolescents de Madrid souffrent d’une addiction au téléphone portable ou à Internet, indique El Mundo. »

    Le monde va mal …
    Ptite Gonze

Laisser un Commentaire