Sauver les pandas et les tigres ?

Alors que la problématique du réchauffement climatique semble monopoliser le débat environnemental, l’érosion de la biodiversité se poursuit à un rythme soutenu, actuellement son coût s’élèverait déjà de 2 000 milliards d’euros par an (soit 6 % du PNB mondial).

“Il ne s’agit pas simplement de « sauver les pandas et les tigres » comme l’a rappelé le commissaire européen à l’environnement, Stavros Dimas, mais de ne pas épuiser « un capital naturel » dont les sociétés humaines restent dépendantes pour leur survie.”

(Article complet Laurence Caramel Le Monde)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *