Gandhi Vert

Argile, Nucléaire et Verts de Terres

Henry Miller & les Psychanalystes

Par • 6 Août, 2008 • Catégorie: Culture

D’abord je vais vous dire une chose : je n’aime pas particulièrement les psychanalystes, même les plus grands. Jung, par exemple… pour moi c’est un emmerdeur. Je le respecte, en un sens, pour ses explorations ; il a eu des idées brillantes, mais il est imbuvable, et d’une lourdeur !… Ah, il est bien suisse, oui! Et Freud! J’ai lu tout ce que j’ai pu de lui, dans ma jeunesse, comme de Jung et des autres ; et j’ai été emballé.
Mais aujourd’hui, tout cela ne veut rien dire pour moi. On me raconte, à propos de Freud : “Il a brisé les barrières, etc. ” Je ne suis pas du tout d’accord.
A mon avis, il nous a flanqué bel et bien de nouveaux fardeaux sur le dos et sur la conscience. Il nous a libérés d’un côté et accablés de l’autre. Ça boite.

Henry Miller Septembre 1969 O.R.T.F Entretiens de Paris (p. 37) Stock 1993

Marqué comme: , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire