La France poubelle du nucléaire

« Après les déchets japonais, allemands, espagnols, belges, hollandais, australiens, suisses, voilà que la France va faire semblant de gérer sur son sol les 235 tonnes de déchets nucléaires italiens en échange de la participation à hauteur de 12,5 % d’Enel, l’électricien italien, au financement de l’EPR. L’industrie nucléaire est prête à tout pour survivre même à transformer la France en poubelle du nucléaire »

(…)

« L’Italie a décidé démocratiquement de ne plus avoir recours au nucléaire mais l’industrie n’en tient pas compte et investit dans cette énergie à l’étranger. C’est un déni de démocratie malheureusement très fréquent dès qu’il s’agit du nucléaire. Il n’y a qu’a se rappeler le non-débat sur l’EPR en France, où l’industrie s’est retranchée derrière le secret défense ou industriel pour répondre aux questions légitimes des citoyens pour s’en convaincre. Le nucléaire ne pourrait survivre à un fonctionnement démocratique ou à l’obligation d’une vraie transparence »

Yannick Rousselet, Greenpeace.

Pour en savoir plus :

http://www.greenpeace.org/france/news/transports-de-dechets-italiens

Transport secret de plutonium : le Royaume-Uni se débarrasse de ses déchets nucléaires en
France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *