Linky le compteur cancérigène ?

Alors que nous avions de bons vieux compteurs à l’ancienne, voilà que l’on nous oblige à faire installer des compteurs.
Le problème, le coût de la pose (5,5 milliards d’euros) sera répercuté sur la facture, ce compteur est déjà obsolète et enfin et surtout il utilise des ondes pour communiquer.
Bref encore un coup masqué des nucléocrates pour nous faire payer et avaler leurs vieilles pilules cancérigènes sous le coup de la prétendue modernité.
Bien sûr, vous n’avez pas le choix.
Comme pour le nucléaire.
Comme pour pas mal de choses.
Beaucoup trop.

En savoir plus sur Linky ici

Commentaires

    Ste

    (14 novembre 2018 - 14:10)

    Attention, je cite ce qui provient du lien que vous mettez en bas de votre court article :
    « . Tout l’argumentaire irrationnel des anti-ondes au sujet de Linky peut en effet s’appliquer directement au réseau téléphonique et à l’ADSL. Pourtant, ni les électro-sensibles ni aucune association n’ont encore dénoncé le « danger pour la santé publique » que représenterait le rayonnement du signal ADSL dans les câbles téléphoniques non blindés qui circulent partout. À l’inverse, Robin des Toits présente même l’ADSL sur son site comme ne présentant « aucun risque sanitaire ». Après avoir vanté les bienfaits des téléphones sans fil « analogiques », l’association n’est plus à une contradiction près…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *