Gandhi Vert

Argile, Nucléaire et Verts de Terres

Les super mauvaises herbes

Par • 27 Avr, 2009 • Catégorie: Histoire

Comme je le disais dans mon dernier message , les mauvaises nouvelles s’accumulent dans le ciel de Monsanto. Plusieurs articles récents, en France et aux Etats Unis, racontent le cauchemar des producteurs de plantes roundup ready (soja et coton) dont les champs sont envahis de « superweeds », de super mauvaises herbes, résistantes au roundup!
Il s’agit en l’occurrence de l’amarante, qui peut produire 10 000 graines en une fois, résiste à la sécheresse et peut attendre trois mètres de haut, et qui a proliféré dans cinq Etats du sud des Etats-Unis, la Géorgie, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord, l’Arkansas, le Tennessee et le Missouri.
Pour venir à bout de ce fléau, Monsanto encourage les producteurs à mélanger le roundup avec du … 2,4-D, l’un des ingrédients de l’agent orange, interdit dans de nombreux pays, car c’est un puissant cancérogène et perturbateur endocrinien qui attaque le système de reproduction des personnes qui y sont exposées!
En attendant, la situation est tellement grave que 5OOO hectares infestés d’amarante ont été carrément abandonnés par les producteurs d’OGM de Géorgie et que bon nombre d’entre eux ont décidé d’abandonner les cultures transgéniques.
Cette catastrophe annoncée est l’illustration dramatique de ce miroir aux alouettes que représentent les plantes pesticides de Monsanto qui entraînent un recrudescence de la pollution environnementale, la destruction des sols et de la biodiversité, et une catastrophe financière pour les agriculteurs.

Lire la suite sur le blog de Marie-Monique Robin

Marqué comme: , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire