La guerre du maïs, l’impossible cohabitation

Preuve que l’on ne rigole pas avec les intérêts économiques et les OGM, une parcelle de maïs bio destinée à étudier la cohabitation Bio/OGM a été sabotée dans les Pyrénées (en août 2007, pollution chimique).

« Nous avions d’ailleurs reçu une aide du Conseil Régional aquitaine de 20.000 euros. Aujourd’hui, ce sabotage veut nous empêcher de démontrer que la coexistence entre maïs OGM et non-OGM est impossible », selon Patrick De Kochko, ingénieur agronome.

Source:

«Le maïs ne poussait pas», Libération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *