Au pays du nucléaire (Esther Hoffenberg)

Dans “Au pays du nucléaire”, un documentaire calme et sensible, Esther Hoffenberg brosse un fidèle portrait de la presqu’île du Cotentin, région la plus nucléarisée de la planète. Elle met à jour le tabou qui entoure l’usine de retraitement de La Hague et la centrale de Flamanville. A voir ce soir sur France 2.

Auteure de rares mais brillants documentaires (Les Deux Vies d’Eva, Signé Glaser), Esther Hoffenberg n’avait aucune prédisposition pour réaliser un film sur le nucléaire. Grandie dans une famille d’ingénieurs, où Marie Curie faisait figure d’idole, elle était loin de faire partie des « anti ». Au contraire, elle éprouvait « l’indifférence sympathisante » que partage le grand public pour des entreprises comme EDF. Le déclic se produisit un jour du printemps 2007. « Personne ne vient vous chercher pour travailler sur ce sujet. C’est la décision de Jacques Chirac, prise entre les deux tours de la présidentielle, de construire un EPR à Flamanville qui a attiré mon attention. J’ai trouvé ça étrange… tout comme l’ignorance affichée par Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal lors du débat télévisé de cette élection : les deux candidats ne disaient que des bêtises sur le nucléaire ! »

Lire la suite sur Telerama.fr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *