Alain de Halleux Nucléaire, une caricature de notre système

L’illustration parfaite, du malaise de plus en plus grand dans les centrales nucléaires. Après la survie des employés, la survie de la société ? Après irradiation. Après explosion. Pour l’instant c’est l’indifférence, du sens et de la souffrance.

Le cinéaste Alain de Halleux Nucléaire, une caricature de notre système 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *