Gandhi Vert

Argile, Nucléaire et Verts de Terres

La musique est morte, vive le troubadour !

Par • 24 Mai, 2012 • Catégorie: Pratique

Que reste-t-il du fait de vendre, de produire pour vendre de la musique ? Pas grand-chose, des miettes peut-être. Et finalement cela n’a pas d’importance, car la musique existe et existera au dela de cela. Ce qui semble avoir disparu, c’est les grands courants, les relais qui se passent de mains en mains, les plats visibles.

L’artiste redeviens le troubadour qu’il fut, et satellise autour de lui, en passant le chapeau, en ayant un mécène. Seul les bons, seuls les vrais survivront, seuls les humbles et puissants, résisterons. Monde idéal pour l’artiste ? Pourquoi pas finalement. Car la “rue”, la réputation, la foi, la chance reprend sa place, la magie. La polyvalence aussi, l’intelligence.

L’histoire est plus difficile à lire pour celui qui aime apprécier les sommets, pour celui qui à besoin d’observer pour agir. L’historien reprend sa place au détriment du sondeur. Et si, et si l’intelligence reprenait la place qu’on lui avait volée ?

Connectez vous au Gandhi Vert…

Marqué comme: , , , ,

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire