Nucléaire, qui est In qui est Out ? Enquête Eurobaromètre

Nous pouvons constater que la désinformation sur la question du nucléaire : «énergie écolo et anti-CO2» a bien fonctionné, puisqu’en 2008 les Européens semblent plus favorables au nucléaire qu’en 2005, même si la majorité reste défavorable.