Commentaires

    Choumin'

    (16 novembre 2012 - 12:11)

    Tous les présidents français seraient donc pervertis dès lors qu’ils accèdent à ce poste ?
    Dommage qu’il ne s’inscrive pas en rupture de cette (trop) longue lignée de présidents pro-nucléaires.
    C’est le moment pourtant, nous sommes prêts, les consciences ont évoluées, et les accidents nucléaires augmentent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *