Commentaires

    Choumin'

    (16 novembre 2012 - 12:11)

    Tous les présidents français seraient donc pervertis dès lors qu’ils accèdent à ce poste ?
    Dommage qu’il ne s’inscrive pas en rupture de cette (trop) longue lignée de présidents pro-nucléaires.
    C’est le moment pourtant, nous sommes prêts, les consciences ont évoluées, et les accidents nucléaires augmentent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *